Ecophyto-Guyane sélectionné au concours Canopée Challenge

En ce début d’année 2022, Bio Stratège Guyane vient d’être sélectionné au concours Canopée Challenge. Lors de la première phase, Bio Stratège a présenté un dossier d’innovation sur son programme Ecophyto-Guyane qui a été retenu pour participer aux étapes régionales avant la désignation des lauréats du Canopée Challenge. C’est le seul projet ultramarin finaliste dans ce concours sur le thème de la valorisation de la forêt.

Canopée Challenge, un concours international

Canopée Challenge est un concours international à destination de tous les projets innovants de la filière forêt-bois. Cette initiative est portée par Forinvest Business Angels, l’École Supérieure du Bois, Fibois France et Xylofutur avec pour vocation d’encourager, soutenir et valoriser l’innovation dans la filière.

Cette deuxième édition réunira un jury de plus de 80 membres composé de journalistes, d’experts de la filière, de l’investissement et de l’accompagnement de projets.

Ecophyto-Guyane, un programme d’innovation ambitieux

Depuis maintenant 3 ans, Bio Stratège Guyane a lancé le programme Ecophyto-Guyane, labellisé en 2020 par le Ministère de la transition écologique à travers le label Greentech Innovation puis par Xylofutur, le Pôle de Compétitivité des produits et matériaux des forêts.

Le projet Ecophyto-Guyane se base sur un modèle d’économie circulaire pour proposer une voie de valorisation des coproduits de l’industrie forestière guyanaise à travers des applications originales et innovantes.

D’abord centré sur les aspects de biocontrôle, le programme s’est élargi à plusieurs marchés d’application : biostimulants, antiparasitaires, insecticides. Pour cela, 3 espèces forestières endémiques à la Guyane ont été sélectionnées pour la valorisation de leurs connexes.

Activité fongicide

L’un des extraits de bois guyanais a été évalué pour son activité anti-mildiou sur la vigne. Il a permis d’inhiber la croissance fongique entre 75 et 100 % avec de faibles concentrations d’extrait. Cette activité pourrait être élargie à d’autres cultures fruitières ou légumières qui manquent de solutions naturelles de biocontrôle.

Activité biostimulante

Des essais sur des plantes malades ont mis en avant l’activité des extraits de bois guyanais qui permet la stimulation des gènes de défenses. Ces gènes sont liés à la synthèse de composés antimicrobiens et sont impliqués dans la dégradation de la paroi d’agents pathogènes. L’expression de ces gènes est augmentée de 20% lors de l’application d’une formule à base de notre extrait de bois guyanais.

Activité larvicide

Une formule verte est en développement pour la lutte contre les larves des moustiques vecteurs de maladies tropicales comme la dengue, zika ou la fièvre jaune. L’efficacité de cet extrait de bois guyanais sur la cible est prouvée et présente une bonne sélectivité par rapport aux organismes non-cibles.

Activité antiparasitaire

Des essais sont actuellement en cours pour l’utilisation d’extraits de 2 essences de bois guyanaises contre les parasites des poissons d’élevage. Le parasite peut être éliminé à 100 % à une dose qui n’est pas toxique pour les poissons.

Un projet à impact

Ce programme de recherche et d’innovation pourrait aboutir à la création de 4 produits issus des connexes de bois guyanais pour différents marché d’application ainsi que de nombreux extraits végétaux actifs. Chacun de ces produits brevetables seraient produits directement en Guyane Française pour atteindre des marchés locaux, nationaux et internationaux. En somme, l’industrie forestière guyanaise est une véritable source de solutions naturelles innovantes en substitut aux produits pétrosourcés qui posent des problèmes pour la biodiversité ou la santé humaine.