Guyane Immunité : un usage raisonné des plantes médicinales

Alors que l’épidémie de COVID-19 prend de l’ampleur en Guyane en plus d’une épidémie de dengue qui se poursuit, les Guyanais cherchent à renforcer leur système immunitaire.  Sur ce territoire où la nature est omniprésente, les plantes aromatiques et médicinales locales et traditionnelles deviennent alors le centre des conversations. Cependant, les informations fiables manquent d’accessibilité pour le grand public et les réseaux sociaux entretiennent la confusion. Les plantes médicinales apparaissent alors comme un remède magique pour certains et comme une escroquerie pour d’autres. Nous voulons réconcilier ces deux visions antagonistes et remettre la science au centre de tout pour que les Guyanais se réapproprient leur flore locale pour en faire un usage raisonné et en pleine conscience.

Bio Stratège Guyane s’est donc engagée, depuis le 26 mars 2020, dans une démarche non lucrative de vulgarisation et de transmission de la connaissance scientifique au grand public. D’abord par un point scientifique pour éviter la confusion puis par des fiches plantes détaillées qui mettent en lumière les usages traditionnels, la phytochimie, les propriétés biologiques reconnues et la toxicité des plantes locales. Pour choisir les plantes à mettre en avant, nous nous sommes notamment appuyés sur vos recommandations. Aujourd’hui, l’objectif est de poursuivre nos actions en concrétisant ses retombées directes auprès des Guyanais.

Ainsi, Bio Stratège Guyane lance Guyane Immunité qui a pour but de donner au peuple guyanais les moyens concrets de se réapproprier l’usage des plantes traditionnelles guyanaises par l’accès à une information scientifique vulgarisée. Ce projet vise également à stimuler la mise en place de filières courtes et écologiques du jardin créole (ou herboristes) aux foyers des Guyanais et permettre d’ancrer l’utilisation des plantes médicinales locales pour le renforcement du système immunitaire.

Guyane Immunité se décline donc en deux volets :

  • Création d’un livret informatif pédagogique sur l’usage des plantes médicinales guyanaises rassemblant les conseils d’utilisations, les précautions d’emploi et les propriétés chimiques et biologiques reconnues notamment sur le système immunitaire ou les symptômes viraux. Ce livret contiendrait également des fiches plantes spécifiques avec des conseils de préparation de décoction, infusion ou teinture. Les plantes toxiques ou déconseillées pourraient également être mises en avant pour alerter la population. Une attention toute particulière sera portée à la sensibilisation à l’environnement et à l’importance de protéger la biodiversité.
  • Mise à disposition de plantes médicinales transformées ou conditionnées par la création d’une filière du jardin créole au citoyen guyanais, sous la forme et la posologie indiquées par les usages traditionnels, les études scientifiques et sous référence de plusieurs experts du territoire. Une filière locale maîtrisée permettra de donner un accès à tous ceux qui le souhaitent à des plantes dont la provenance est garantie. Ainsi, tout le monde pourrait bénéficier de plantes qui maintiennent la bonne santé du système immunitaire en évitant le commerce de préparations à la provenance douteuse ou frauduleuse.

Pour mener à bien ce projet, Guyane Immunité s’est constitué autour d’un collège d’experts composé de :

  • Marie Fleury & GADEPAM
  • Marc Mogès & Lavi Nou Gagan
  • Jean-Marie Prévoteau
  • Dave Drelin & Yana Wassaï
  • Raphaëlle Rinaldo
  • Liliane Pognon

Mais pour sa réussite, nous avons surtout besoin de vous !

Ce projet a pour objectif de valoriser et de mettre à disposition des plantes permettant de renforcer le système immunitaire sur la base de propriétés biologiques reconnues. En aucun cas, il ne vise à remplacer la pratique médicale. Guyane Immunité recommande l’usage de plantes dans un objectif de prévention et pour maintenir en bonne santé le système immunitaire mais ne met pas en avant de vertus thérapeutiques. Si vous présentez des symptômes, veuillez consulter votre médecin.

Comments (5)

bonsoir, c’est une très bonne initiative, on va se jeter dessus!Vraiment, les gens sont conscients que connaître leur environnement immédiat, en terme de pharmacopée peut éviter bien des tracas au quotidien, et avec la pandémie, on se pose tous la question de notre alimentation, de nos habitudes, et on recherche l’information « locale » sur les produits locaux

Initiative très intéressante et j’attends avec impatience la suite des événements.
Comment en être informé·e ?

Conseil 1 : on parlera d’épidémie de CoViD-19, maladie causée par un des derniers coronavirus, le SARS-COV-2. Comme on parle d’épidémie de dengue et non d’épidémie de flavivirus.

Conseil 2 : n’oubliez pas les majuscules nécessaires aux substantifs tels que « les Guyanais » et « les Guyanaises » pour désigner les habitants de Guyane, comme c’est la règle pour les ressortissants de tout territoire (les Français, les Chinois, les Bretons, les Peuls, les Palikours, … ).

Bio Stratège Guyane

Merci pour votre soutien. Pour rester informés le mieux est de suivre Bio Stratège Guyane sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Linkedin, YouTube).

Merci pour vos conseils, on en tiendra compte à coup sûr !

Pourquoi ne pas faire 1 groupe face book et rendre les infos accessibles en direct au fur et a mesure, aiinsi pas de frais d’edition et une disponibilité plus rapide.
les fiches pouront venir ensuite… en plus on pourrait s’echanger des plants!!!

Bio Stratège Guyane

L’objectif est de rassembler l’ensemble des informations dans un livret. Facebook ne permettrait pas de mettre en avant l’ensemble de ces informations. Nous réalisons déjà des fiches plantes sur notre blog et celles-ci sont diffusées sur les réseaux sociaux.
Des groupes d’échanges de plants existent déjà sur Facebook. Nous cherchons à aborder les plantes médicinales sous une nouvelle approche qui réconcilie la tradition et la science. Ainsi, nous pourrons garantir la traçabilité, la sécurité et la qualité de plantes conditionnées à destination du grand public.

Leave a comment